Le bonheur le plus doux est celui que l'on partage,

Camille Barth 

7 rue de l'ancien moulin 

10200 BERGÈRES

Tel : 06.37.47.96.97

Troyes-Grand Est-France

Rejoignez-moi !
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Facebook

Numéro Siret :84302468800015

© 2018.Camille Barth - Mentions Légales

Née il y a trente ans dans un petit village de l’Aube d’une centaine d’habitants, j’ai eu la chance de grandir au milieu d’un vaste terrain de jeu fait de prés, de champs, de vignes et de forêt.

Mes plus proches voisines étaient des vaches Holstein, avec qui je passais beaucoup de temps à mon retour d’école. A la fois fascinée et intriguée, je les observais avec le sentiment qu’un lien subtil mais fort se créait entre nous.  Elles sont vite devenues, avec le chien de la famille, le réceptacle de mes secrets d’enfant.

 

Anticonformiste, lunaire, débordante d’imagination, je vivais au milieu des animaux et leur contait des histoires de lutins, de fées et de magie. A chaque rencontre avec un animal se créait une bulle dans laquelle nous étions tous deux dans un bain d’émotions, d’empathie, de joie et d’échange. J’étais inconsciemment consciente que quelque chose d’invisible était là, reliant les humains et les animaux sur un même plan.

Tout un univers était créé dans mon monde imaginaire…qui s’est avéré plus tard, bien plus réel que mon imagination !

Sensible à mon environnement, je ressentais les ambiances différentes dans les lieux, les maisons, les émotions des êtres vivants. Éveillée au monde de l’invisible par mon grand-père, sourcier, fakir et mystérieux ! Je voyais devant moi quelque chose de surréaliste, défiant les lois de la physique, et explorant des capacités humaines incroyables.

A mon adolescence, j’ai voulu en savoir davantage sur tout ce mystère. J’ai commencé par découvrir le pendule, la géobiologie, puis la cartomancie et la médiumnité. Une rencontre en 2010 m’a emmené sur la voie du magnétisme, c’est à ce moment-là que j’ai vraiment pris conscience du potentiel de l’humain.

Oscillant entre la raison et l’intuition, doutant au fur et à mesure de mes capacités, la vie a mis sur mon chemin des personnes qui ont su m’apporter du soutien et de la confiance, démêlant le vrai du faux dans ce vaste océan qu’est la spiritualité.

Issue d’une famille où la valeur du travail est très importante, le pragmatisme du quotidien l’a emporté sur mes « rêveries ». Le travail rude de la vigne m’a appris à ne pas trop écouter mon corps, les obligations de la vie à ne pas s’attarder à l’émerveillement. Mon esprit se voulait cartésien et scientifique. J’ai construit mon chemin professionnel autour des animaux, passant de vendeuse en animalerie à maître-chien dans l’armée de terre, pour continuer avec des études en éthologie. Mais je ne retrouvais pas dans ces activités la relation que j’ai pu connaître avec les animaux enfant.

J’ai « par hasard » occupé un poste d’animatrice dans un centre social. Je me suis aperçue alors que le comportement humain était aussi fascinant que le comportement des animaux ! Je me suis alors formée à diverses approches de l’humain et leurs interactions, notamment la Process Com, l’analyse transactionnelle, l’accompagnement de personnes en réorientation professionnelle. J’ai fait des recherches autour de la plasticité neuronale et du cerveau en général, m’amenant par la suite à m’intéresser aux neurosciences.

En 2015, une amie m’a fait découvrir l’énergie de la reconnexion, dont j’ai suivi le séminaire. Peu de temps après, j’ai rencontré François Constanty et, avec lui, l’énergie cristalline. Cette rencontre a marqué un vrai tournant dans ma vie. D’abord la rencontre de François, qui m’a proposé de devenir son assistante lors de chacun de ces stages, mais aussi ma rencontre avec l’énergie cristalline, qui m’a aidé à quitter le conformisme dans lequel je m’étais jusqu’alors efforcée à être, pour entrer dans mon vrai moi, me réaliser.  Je retrouvais au fur et à mesure des séances d’énergie que je recevais, ma propre vibration.

Renouant avec mes émotions, avec mes aspirations profondes, j’ai expérimenté l’énergie cristalline sur les animaux et observé ce qu’elles apportaient : une meilleure compréhension se met en place entre l’humain et son animal, brisant petit à petit la frontière qui les sépare, apportant l’unité entre tout le vivant.

J’ai désormais trouvé la complétude du travail avec les animaux que je cherchais pendant toutes ces années.

Devenue formatrice, habilitée à dispensée le stage « Devenir canal des nouvelles énergies » de François, je souhaite aujourd’hui consacrer mon temps à tout le vivant, portée par l’élan d’aider chacun à exprimer son plein potentiel, à entrer dans sa vibration.

Ma mission, mon étendard, ma nourriture, mon carburant pour rouler sur les chemins de la vie, est la volonté de participer à l’évolution des consciences, en propageant ces belles énergies, apportant alors une unité entre tous les êtres vivants.

« Nous sommes tous des visiteurs de ce temps, de ce lieu. Nous ne faisons que les traverser. Notre but ici est d’observer, d’apprendre, de grandir, d’aimer… Après quoi nous rentrons à la maison. » Proverbe aborigène